Site de QCM de culture générale pour toutes les épreuves et concours de la Fonction publique *

n

QCM de culture QCM de culture générale

QCM péparation concours QCM IFSI

QCM litterature QCM ATSEM

QCM concours administratif QCM classes preparatoires

Tests QCM QCM inspecteur
»Créer un compte QCM de culture générale
»
» 18400 inscrits
Choisissez votre niveau :

IUFM / ESPE

QCM Gratuits
  • Concours : Problèmes (10 QCM) Facile - 10 questions - 163 hits

  • (Instituts Universitaires de Formation des Maîtres) (Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education) Programme, durée des épreuves Officiellement, les programmes de français et de mathématiques correspondent à ceux du niveau de la fin de troisième. Pas de programme pour les connaissances générales. La grande majorité des tests doit s'effectuer en trois heures, quelquefois en une heure et demie, renseignez-vous, entraînez-vous et apprenez à maîtriser le temps pour ce type d'exercices. Notation Le barème de notation est extrêmement varié d'un IUFM à l'autre. Il est souvent indiqué sur la première page du document remis aux candidats, avec les consignes. Certaines IUFM ne pratiquent pas les points négatifs pour les réponses fausses, mais ils sont rares. La grande majorité applique la règle suivante : — x point pour la ou les réponses justes (en connaissances générales notamment, il peut y avoir plu¬sieurs réponses justes à une question) ; — 0 point ou une absence de réponse ; — moins x ou y point pour une réponse fausse. Conseil : en l'absence de notation négative, même si vous n'êtes pas sûr de vos connaissances, essayez de répondre ; dans le cas contraire, abstenez-vous : certes, vous ne gagnerez pas de point, mais vous ne risquerez pas d'en perdre. C'est la raison pour laquelle il est impératif de lire très attentivement la page des consignes.
  • Admission en première année Professorat des Ecoles: Choisir un résumé Facile - 1 questions - 0 hits

  • J’avais deux raisons de respecter mon instituteur : il me voulait du bien, il avait l’haleine forte. Les grandes personnes doivent être laides, ridées, incommodes ; quand elles me prenaient dans leurs bras, il ne me déplaisait pas d’avoir un léger dégoût à surmonter : c’était la preuve que la vertu n’était pas facile. Il y avait des joies simples, triviales : courir, sauter, manger des gâteaux, embrasser la peau douce et parfumée de ma mère ; mais j’attachais plus de prix aux plaisirs studieux et mêlés que j’éprouvais dans la compagnie des hommes mûrs : la répulsion qu’ils m’inspiraient faisait partie de leur prestige : je confondais le dégoût avec l’esprit de sérieux. J’étais snob. Quand M. Barrault se penchait sur moi, son souffle m’infligeait des gênes exquises, je respirais avec zèle l’odeur ingrate de ses vertus. Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964. Les écrivains français et l’école, réunis par Claude Thélot. Dclngrave. 2001. p. 65.
  • Admission en première année Professorat des Ecoles: Choisir un titre Facile - 1 questions - 1 hits - Meilleur score : 20/20 par

  • Un roman naît d’une façon en quelque sorte nécessaire, avec tous ses chapitres ; un drame naît avec toutes ses scènes. Ne croyez pas qu’il y ait rien d’arbitraire dans le nombre de parties dont se compose ce tout, ce merveilleux microcosme que vous appelez drame ou roman. La greffe et la soudure prennent mal sur des ½uvres de cette nature, qui doivent jaillir d’un seul jet et rester telles quelles. Une fois la chose faite, ne vous ravisez pas, n’y touchez plus. Une fois que le livre est publié, une fois que le sexe de l’½uvre, virile ou non, a été reconnu et proclamé, une fois que l’enfant a poussé son premier cri, il est né, le voilà, il est ainsi fait, père ni mère n’y peuvent plus rien, il appartient à l’air et au soleil, laissez-le vivre ou mourir comme il est. Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831. Note ajoutée à l’édition définitive (1832), France-Loisirs. 1986. p. 21.
  • Admission en première année Professorat des Ecoles: Trouver le thème d’un texte Facile - 1 questions - 2 hits - Meilleur score : 20/20 par

  • C’est par la (...), lieu et catalogue des choses nécessaires à l’écriture, que l’on s’introduit dans l’espace des signes ; c’est dans la (...) que la main rencontre l’instrument et la matière du trait ; c’est dans la (...) que commence le commerce du signe, avant même qu’il soit tracé. Aussi chaque nation a sa (...). Roland Barthes, L’empire des signes, Les sentiers de la création, Albert Skira, 1993, p. 115.
  • ADMISSION IUFM ORLÉANS-TOURS SESSION 2003: FRANÇAIS ET CULTURE GÉNÉRALE Facile - 20 questions - 2 hits

  • Arts, Arts, Arts ! Facile - 10 questions - 129 hits

  • Beaux-arts et musique * Facile - 20 questions - 25 hits - Meilleur score : 5/20 par Amandine

  • Calcul d'angles Facile - 4 questions - 2 hits - Meilleur score : 10/20 par

  • Calcul littéral Facile - 9 questions - 7 hits - Meilleur score : 13/20 par Julie

  • Choisir le sens d’un mot Facile - 13 questions - 1 hits - Meilleur score : 12/20 par

  • our trouver la bonne définition, dans ce type d’activité, plusieurs cas sont à considérer. 1) Si le sens du mot est connu (de par la compétence culturelle acquise par l’usage), il faut veiller à discriminer parmi les définitions proposées celles qui diffèrent par des éléments de sens secondaires. Ainsi des mots comme « transgresser », « convoité » sont relativement courants, même si leur sens exact n’est pas toujours bien délimité. « Transgresser » appartient certes au même champ conceptuel que « contester », mais n’en est pas un synonyme. La définition « ramener dans la conversation » constituait un véritable contresens. Quant à « convoiter » l’objet de la convoitise n’est par définition pas encore « subtilisé », et la définition de « repéré » ne comporte plus le sème du désir. Dans le cas de « drôle », la connaissance testée portait sur le sens du mot « antonyme » (= de sens contraire), qui est lui-même l’antonyme du mot « synonyme » (= qui a le même sens). 2) Si le sens du mot est mal connu, on peut se référer à des connaissances relatives à l’étymologie : - « Inféodés », dans lequel on retrouve la racine de « féodal » (fief), renvoie métaphoriquement à un type de rapport de soumission de vassal à suzerain. - « Ehontés » est un adjectif formé à partir de la racine « honte ». Le préfixe é- (ou ex-) marque l’éloignement, la disparition, comme dans « ébavuré » (= dont on a enlevé les bavures), ou dans « épointé » (dont on a ôté la pointe). Des « mensonges éhontés » sont donc des mensonges proférés sans aucune honte, malgré leur énormité; le synonyme proposé (« impudents ») correspond à un sens voisin (= sans aucune pudeur).
  • Concours : Problèmes (15 QCM) Facile - 15 questions - 15 hits

  • Connaissances générales - IUFM (non corrigé) Facile - 10 questions - 15 hits

  • CONNAISSANCES HISTORIQUES Facile - 14 questions - 47 hits - Meilleur score : 6/20 par

  • Connaître l’orthographe lexicale Facile - 2 questions - 3 hits - Meilleur score : 20/20 par

  • Connaître les règles de la versification classique Facile - 1 questions - 2 hits - Meilleur score : 20/20 par

  • CULTURE ARTISTIQUE Facile - 15 questions - 25 hits - Meilleur score : 7/20 par Valentin

  • Culture Générale - 1 - Révision concours (sciences, histoire, géographie, mathématiques, français) Facile - 97 questions - 15 hits

  • Culture générale -- AnnaIes IUFM D'Auvergne Facile - 29 questions - 1 hits

  • Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s)
  • CULTURE LITTÉRAIRE Facile - 15 questions - 23 hits

  • Culture professionnelle - IUFM dEs PAys dE la Loire - 2004 (révisions) Facile - 20 questions - 0 hits



  • Dissertations de philosophie © 2007 Qcm de culture générale.com - Tous droits réservés.

    Site de QCM de culture générale et tests psychotechniques pour tous les concours de la Fonction publique
     Maths  Philosophie  Littérature  QCM de culture générale  Histoire  Géographie  Droit