Site de QCM de culture générale pour toutes les épreuves et concours de la Fonction publique *

n

QCM de culture QCM de culture générale

QCM péparation concours QCM IFSI

QCM litterature QCM ATSEM

QCM concours administratif QCM classes preparatoires

Tests QCM QCM inspecteur
»Créer un compte QCM de culture générale
»
» 20923 inscrits
Choisissez votre niveau :

AGENT DE CONSTATATION DES DOUANES ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES

QCM Gratuits
  • Mathématiques: Les vitesses, les échelles Facile - 11 questions - 85 hits - Meilleur score : 2/20 par Clotilde

  • La vitesse se calcule comme la distance parcourue divisée par le temps de par¬cours. L'unité peut être le mètre par seconde (m/s), ou, pour des véhicules à moteur, le kilomètre par heure (km/h). L'échelle d'un plan ou d'une carte se calcule comme la dimension sur le plan divisée par la dimension réelle au sol. On dit par exemple qu'une carte est au 1/200 000e si à 1 cm sur la carte correspondent 200 000 cm en réalité, c'est-à-dire 2 km.
    Prépa concours - Concours blancs
  • PREUVE ECRITE DE PRE ADMISSIBILITE - CATEGORIE C: QUESTIONNAIRE DE CONNAISSANCES GENERALES Facile - 14 questions - 8 hits - Meilleur score : 6/20 par Christelle

  • Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. Remarques importantes: - Le candidat veillera au strict respect des consignes quant à l’utilisation du document-réponse préidentifié et notamment à dénombrer, en bas de chaque colonne, les questions ayant fait l’objet d’une réponse. - L’usage de calculatrices, de règles à calcul, de tables de logarithmes et de tout autre document est strictement interdit. Les téléphones portables ne sont pas autorisés. - Le candidat s’assurera, à l’aide de la pagination, qu’il détient un sujet complet. - Les mauvaises réponses ne sont pas sanctionnées par des points négatifs.
  • QUESTIONNAIRE DE CULTURE GENERALE Facile - 14 questions - 74 hits

  • QUESTIONNAIRE DE CULTURE GENERALE 2 Facile - 14 questions - 50 hits

  • QUESTIONNAIRE DE FRANÇAIS Facile - 14 questions - 37 hits - Meilleur score : 6/20 par Bella

  • QUESTIONNAIRE DE FRANÇAIS 2 Facile - 14 questions - 22 hits - Meilleur score : 4/20 par Christelle

  • QUESTIONNAIRE DE LOGIQUE Facile - 12 questions - 41 hits - Meilleur score : 3/20 par Eb

  • QUESTIONNAIRE DE LOGIQUE 2 Facile - 12 questions - 16 hits

  • QUESTIONNAIRE DE LOGIQUE 3 Facile - 12 questions - 6 hits - Meilleur score : 3/20 par Bouzid

  • QUESTIONNAIRE DE LOGIQUE 4 Facile - 12 questions - 9 hits

  • QUESTIONNAIRE DE LOGIQUE 5 Facile - 12 questions - 13 hits - Meilleur score : 5/20 par Bouzid

  • Agent de constatation des douanes et droits indirects Conditions d'accès : être titulaire du brevet des collèges (certains diplômes sont admis en équivalence). Limite d'âge : avoir plus de 17 ans et moins de 45 ans au l' janvier de l'année du concours (reculée dans certains cas). Fonction : Il exerce l'une des fonctions suivantes : • Dans la branche du contrôle des opérations commerciales et de l'administra-tion générale : - exécution de tâches spécialisées concernant l'application des droits et taxes et le contrôle de l'accomplissement des formalités douanières auxquelles sont sou¬mises les marchandises, - exécution de travaux administratifs. • Dans la branche de la surveillance : - contrôle des voyageurs, - surveillance de la zone frontalière ou d'une partie du territoire, - surveillance maritime ou aérienne, - contrôle des marchandises en circulation. Épreuves du concours d'Agent de constatation des douanes Admissibilité : Épreuve écrite n°1 : (durée 1 h 30, coefficient 3) Questionnaire à choix multiple destiné à vérifier les connaissances de base en matière de français, de mathématiques, de connaissances générales, et les capacités du candidat à suivre un raisonnement logique. - Français : orthographe, vocabulaire et grammaire ; - Mathématiques : connaissances de base en arithmétique, algèbre et géométrie; - Connaissances générales : histoire, géographie, sciences, littérature, instruction civique et actualité ; - Logique. Épreuve écrite n°2 (durée 2 heures, coefficient 3) au choix parmi : - français - géographie économique - connaissances professionnelles - comptabilité commerciale - connaissances économiques, juridiques et commerciales - connaissances techniques de navigation maritime - connaissances techniques de mécanique maritime et de sécurité - connaissances techniques de mécanique automobile - connaissances techniques de télécommunication. Nous n'évoquons dans cet ouvrage que l'épreuve de français. Elle consiste, à partir d'un texte remis aux candidats, en : - questions permettant de juger la compréhension du texte, - explication d'une ou plusieurs expressions y figurant, - réponse à une ou plusieurs questions de grammaire. Admission : - Épreuve orale n°1 (durée 10 à 15 minutes, coefficient 4) : Entretien avec un jury (sans préparation) sur un ou plusieurs sujets permettant d'apprécier les qualités de réflexion du candidat. - Épreuve orale n°2 (durée 10 à 15 minutes, coefficient 1, facultative) : entretien dans une langue étrangère. - Épreuves physiques (coefficient 1, obligatoires seulement pour la branche de la surveillance, facultatives dans les autres cas). Les candidats obtenant moins de 5 sur 20 à l'une des épreuves obligatoires sont éliminés. Pour les épreuves facultatives, seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte. Remarques 1. Nous nous référons au nouveau programme de 1996. Avant cette date, l'épreuve de français était une épreuve de rédaction et, parmi les choix de cette épreuve écrite n°2, figurait une option mathématiques (nous avons toutefois utilisé les annales de cette épreuve, comme illustration des thèmes traités). 2. L'épreuve de logique ne consiste pas seulement en des séries à compléter comme dans les autres concours : y figurent également des petits problèmes de mathématiques, que l'on retrouve plutôt dans l'épreuve de mathématiques et non de logique aux autres concours.

    Pour une révision plus efficace, voir aussi les catégories:

    Préparation aux Concours de la CATÉGORIE C

    Agent de constatation des douanes Conseils, méthode et sujets-types corrigés pour se préparer aux épreuves de ce concours : questionnaires à choix multiples, épreuve de français, connaissances élémentaires à caractère économique, juridique et commercial, géographie économique, connaissances professionnelles, comptabilité commerciale, entretien avec le jury.
  • Exercices d'entraînement en français: Les adjectifs qualificatifs et numéraux Facile - 10 questions - 285 hits

  • Exercices d'entraînement en français: Les verbes pronominaux Facile - 10 questions - 162 hits

  • Emploi pronominal Un verbe est dit pronominal lorsqu’il est accompagné d’un pronom réfléchi. Certains verbes sont toujours employés à la forme pronominale, comme s’écrier, se mutiner ou se soucier. On parle alors de verbes essentiellement pronominaux. D’autres verbes s’emploient tantôt avec un pronom réfléchi, tantôt sans. Cette différence apporte souvent une nuance de sens. Catherine abandonne la comédie. Abandonner a ici le sens de « renoncer »;. Catherine s’abandonne à sa passion. S’abandonner (forme pronominale) prend le sens de « se laisser aller »;.
  • Exercices d'entraînement en français: Participe passé Facile - 27 questions - 253 hits

  • Accord du participe passé pronominal : avec un COD Remarque. — Pour vous familiariser avec le contexte des verbes pronominaux, vous pouvez consulter l’article portant sur l’accord du participe passé d’un verbe pronominal. Cherchez d’abord le complément d’objet direct (COD) du verbe : Si le COD est placé avant le verbe, on accorde le participe avec ce COD. Si le COD est placé après le verbe, le participe passé reste invariable. C’est donc dire que, si le COD est présent, la règle est la même qu’avec avoir. Des détails concernant le COD sont donnés un peu plus loin dans cet article. S’il n’y a pas de COD, le participe passé n’est pas nécessairement invariable. Il faut alors faire une analyse plus fine du pronom réfléchi. Dans ce cas, voyez l’article portant sur l’accord du participe passé pronominal, sans COD. Pour identifier le complément d’objet direct, on pose la question Qui ? ou Quoi ? après le verbe, en ayant pris soin d’abord de placer le sujet devant le verbe. Elles se sont amusées toute la journée. Elles ont amusé qui ? Réponse : se, mis pour elles. Puisque se est placé avant le verbe, amusées s’accorde avec lui. Ils se sont raconté des histoires toute la soirée. Ils ont raconté quoi ? Réponse : des histoires. Puisque histoires est placé après le verbe, raconté reste invariable. (Le se, ici, répond à la question À qui ? C’est le complément d’objet indirect.) Voici les histoires que se sont racontées Jean et Luc hier. Jean et Luc ont raconté quoi ? Réponse : que, mis pour histoires. Puisque que est placé avant le verbe, racontées s’accorde avec lui. Exceptions. — Le participe passé des verbes s’écrier, s’exclamer et aussi (emploi plus rare) se récrier s’accorde toujours avec le sujet, même s’il y a un COD.
  • Exercices d'entraînement en français: Participe passé 2 Facile - 10 questions - 175 hits

  • Exercices d'entraînement en français: Participe passé 3 Facile - 10 questions - 141 hits

  • Exercices d'entraînement en français: Pluriel des noms composés Facile - 10 questions - 296 hits

  • Noms composés : formation du pluriel Définition Un nom composé est un nom qui se compose de plusieurs mots. En général, ces mots sont liés entre eux par un trait d’union (porte-savon, garde-à-vous), mais ce n’est pas toujours le cas (pomme de terre, boite aux lettres). Formation du pluriel Les préfixes, les prépositions, les adverbes ou les verbes qui entrent dans un nom composé restent invariables. Seuls les noms et les adjectifs qui composent ce nom sont susceptibles d’être accordés. Il n’y a pas de règle absolue qui dicte l’accord ou non des noms et adjectifs dans un composé. L’usage n’est pas toujours fixé ou cohérent ; la justification est parfois historique. Le plus simple est de vérifier aux dictionnaires d’Antidote, ou de laisser le correcteur trancher. Note. — Les rectifications de l’orthographe ont régularisé le pluriel d’un grand nombre de noms composés en leur appliquant la règle de base en français : pas de s au singulier ; s final au pluriel. Voici les grandes lignes qui guident l’accord des éléments du mot composé : Nom (+ préposition) + nom Si le deuxième nom est complément du premier, souvent seul le premier varie : des timbres-poste, des aides de camp, des chefs-d’½uvre, des pots-de-vin, des pommes de terre S’il s’agit de deux noms apposés ou coordonnés, souvent les deux noms varient : des oiseaux-mouches, des secrétaires-trésoriers Voir aussi… Accord de l’apposition attachée Adjectif + nom (ou l’inverse) Les deux mots varient : des basses-cours, des grands-parents, des coffres-forts Verbe + complément Le verbe ne s’accorde pas. Si le complément est un mot invariable, il ne s’accorde pas non plus : des passe-partout, des pince-sans-rire Si le complément est un nom, une règle simple consiste à dire que le nom complément est singulier si le nom composé est singulier, et pluriel si le nom composé est pluriel : un chauffe-biberon, des chauffe-biberons un perce-oreille, des perce-oreilles un tourne-disque, des tourne-disques Mais l’usage ne respecte pas toujours cette règle, et les exceptions sont nombreuses. Voir aussi… Garde‑, dans les noms composés au pluriel Mot invariable + nom Seul le nom peut varier : des avant-scènes, des quasi-délits, des arrière-gouts Verbe + verbe ou sous-phrase Tout est invariable : des laissez-passer, des pousse-pousse, des qu’en-dira-t-on, des m’as-tu-vu, des cessez-le-feu Mots d’origine étrangère Invariables : des post-scriptum, des a priori, des mea-culpa, des nota bene
  • Exercices d'entraînement en français: Synonymes, Antonymes, Homonymes Facile - 21 questions - 344 hits

  • Repérez le type de faute que l’on peut commettre. Elles peuvent être liées à : * la non-connaissance d’un mot. Si cela se produit, on peut tout de même arriver à répondre en regardant les modalités de réponse et en y cherchant le mot qui ne va pas avec les autres ; * la confusion par la ressemblance morphologique d’un mot avec un autre qui est de sens différent (adroit et droit, postérité et posture, etc.). Cela signifie qu’il faut lire attentivement et ne pas trop se presser ; * la confusion par nos évidences et nos croyances (compétent et travailleur, sobre et sage, etc.). Si les deux mots peuvent être associés dans une phrase au moyen d’un verbe (le sage est sobre) ou si l’un peut qualifier l’autre (un travailleur compétent), c’est en général qu’ils ne sont pas synonymes (sauf bien sûr pour des mots ayant de nombreux sens propres et figurés). Dans ce test donc, il ne s’agissait pas de trouver un synonyme ou un antonyme, mais simplement d’identifier, parmi des synonymes, un mot qui ne l’était pas (sans forcément avoir un sens contraire, il suffisait qu’il soit différent).
  • Exercices d'entraînement en français: Synonymes, Antonymes, Homonymes (2) Facile - 10 questions - 224 hits

  • Exercices d'entraînement en français: Synonymes, Antonymes, Homonymes (3) Facile - 10 questions - 185 hits

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Aires & Volumes Facile - 10 questions - 178 hits

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Calculs d'intérêts Facile - 10 questions - 147 hits

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Diviseurs & Multiples Facile - 11 questions - 107 hits

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Mesure du temps Facile - 16 questions - 66 hits - Meilleur score : 3/20 par Caroline

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Mesure du temps - 2 Facile - 15 questions - 41 hits

  • Exercices d'entraînement en mathématiques: Monbres entiers Facile - 10 questions - 55 hits

  • Exercices de logique Facile - 30 questions - 2156 hits

  • Figures géométriques Facile - 22 questions - 4 hits - Meilleur score : 6/20 par Christelle

  • Les premières questions ci-dessous correspondent à des propriétés qu'il faut considérer comme des rappels de cours.
  • GÉOGRAPHIE GÉNÉRALE DE L’EUROPE Facile - 30 questions - 5 hits - Meilleur score : 12/20 par Eb

  • HiSTOIRE DE FRANCE (XIXe siècle) Facile - 30 questions - 3 hits - Meilleur score : 7/20 par Eb

  • HISTOIRE DE FRANCE (DE 1914 À NOS JOURS) Facile - 30 questions - 4 hits - Meilleur score : 8/20 par Eb

  • HISTOIRE DE FRANCE (ÉPOQUE MODERNE) Facile - 30 questions - 3 hits - Meilleur score : 9/20 par

  • HISTOIRE DE FRANCE (MOYEN ÂGE) Facile - 30 questions - 2 hits - Meilleur score : 11/20 par Eb

  • HISTOIRE DE FRANCE (PÉRIODE REVOLUTIONNAIRE ET NAPOLÉONIENNE) Facile - 30 questions - 1 hits - Meilleur score : 9/20 par Eb

  • HISTOIRE DE FRANCE (PRÉHISTOIRE ET ANTIQUITÉ) Facile - 30 questions - 0 hits

  • La meilleure façon de préparer les questions en histoire est de partir d’un manuel du secondaire. Le niveau requis ici, pour la majorité des questions, ne dépasse pas ce qui est demandé à un élève de 3e préparant le brevet des collèges.
  • Histoire de l'Europe depuis 1914 - Catégorie C Facile - 30 questions - 4 hits - Meilleur score : 12/20 par jean-claude

  • Homonymes et accords particuliers Facile - 10 questions - 30 hits

  • leur / leurs Leur peut être un pronom personnel complément (pluriel de lui), donc invariable, ou bien un adjectif possessif, qu'il faut alors accorder. Je leur avais dit de faire attention à leurs affaires. prêt / près On écrit prêt quand il s'agit d'un adjectif ; on peut alors le mettre au féminin, ou encore le faire suivre de à. On écrit près dans les autres cas. Ce mot est alors en général suivi de de ou du. Il est prêt. Il est prêt à partir. Il est prêt à venir près de toi. Il était près d'étouffer. J'en suis à peu près sûr quand / quant qu'en On écrit quand lorsque ce mot exprime le temps. Il peut alors, en général, être remplacé par lorsque (sauf dans une forme interrogative : Quand vient-il ?). Qu'en correspond à la contraction de que et en : Qu'en penses-tu ? Quant est toujours suivi de à, au ou aux : Quant à moi ... quoi que / quoique ; quel que / quelque Quoique contient la notion d'objection. Il peut être remplacé par bien que. Quoique malade, il viendra. Dans quoi que, quoi est un pronom. Quoi que tu fasses, quoi qu'il arrive... Quel que s'écrit en deux mots quand il est suivi du verbe être. Il s'accorde avec le nom auquel il se rapporte. Quelles que soient tes raisons... Tout Tout s'accorde devant un nom ou un pronom. Il est alors adjectif. Tout le jour, tous les matins, toutes les nuits. Placé devant un adverbe ou un adjectif, c'est un adverbe et il est invariable, sauf pour un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré : Elle se sent toute bête. Elle est tout émue. Elle s'est couchée tout habillée. Elle est toute honteuse (h aspiré). Tout est aussi adverbe dans tout en larmes, tout coton. Mi et semi Mi et semi sont toujours invariables : à mi-chemin, des semi-remorques. Demi et nu adjectifs Placés devant un nom, demi et nu sont invariables : une demi-heure, des nu pieds (sauf pour nue-propriété, nus-propriétaires) Ils s'accordent en revanche avec le nom quand ils sont placés après : nu s'accorde en genre et en nombre : des jambes nues, demi s'accorde en genre seulement : cinq heures et demie. Demi et nu, adverbes Dans les expressions à demi et à nu, demi et nu sont des adverbes, ils sont donc invariables. De plus, ils ne sont pas suivis d'un trait d'union : une fenêtre à demi ouverte, des vérités mises à nu.
  • INSTITUTIONS DE LA FRANCE Facile - 35 questions - 4 hits - Meilleur score : 11/20 par Eb

  • LA PROPORTIONNALITÉ (mathématiques traditionnelles) Facile - 14 questions - 13 hits - Meilleur score : 3/20 par Nicolas

  • RAPPORTS ET PROPORTIONS On dit qu'une suite de nombres est proportionnelle à une autre lorsqu'on passe de l'une à l'autre en multipliant chacun de ses termes par un nombre fixe, qui est appelé le coefficient de proportionnalité. CALCULS USUELS Le coefficient de proportionnalité étant donné, ainsi que la première suite, pour construire la seconde, il suffit de multiplier chaque terme par le coefficient de proportionnalité. Le coefficient de proportionnalité n'étant pas donné, mais un nombre de la première suite et le nombre correspondant de la seconde étant donnés, une division suffit à retrouver le coefficient de proportionnalité. Il n'est pas toujours indispensable de le calculer numériquement : on peut le conserver le plus long-temps possible sous forme de fraction. C'est la célèbre «règle de trois ». PROPORTIONNALITÉ ET ADDITION Si on complète deux suites proportionnelles en leur adjoignant un terme supplémentaire égal à la somme de leurs termes, on obtient encore des suites proportionnelles. Une autre expression de ce même résultat est la suivante : Lorsque deux fractions sont égales, on obtient une fraction qui leur est égale en prenant pour numérateur la somme des numérateurs et pour dénominateur la somme des dénominateurs. TAUX Ce mot est synonyme de coefficient de proportionnalité. Lorsqu'on dit que le taux de TVA est de 15 %, on exprime que la taxe est proportionnelle au prix du produit considéré et que le coefficient de proportionnalité est 15 %.
  • Le participe passé et son accord (27 QCM) Facile - 27 questions - 27 hits

  • L'accord du participe passé • Quand il est employé comme adjectif qualificatif, le participe passé s'accorde avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte : La place envahie par la foule... • Employé avec l'auxiliaire être, il s'accorde avec le sujet du verbe : Elle est venue hier • Employé avec l'auxiliaire avoir, il ne s'accorde jamais avec le sujet du verbe, mais il s'accorde avec le complément d'objet direct quand celui-ci est placé devant : Elle a lu des livres. Les livres qu'elle a lus... • Forme pronominale : le participe passé est alors employé avec l'auxiliaire être ; il s'accorde avec le sujet : elles se sont lavées, sauf quand il y a un complément d'objet direct ; dans ce cas : - il n'y a pas d'accord si le complément d'objet direct est placé après le verbe : elles se sont lavé les mains, - il y a accord si le complément d'objet direct est placé avant le verbe : les mains qu'elles se sont lavées. • Cas particuliers : - le participe passé des verbes employés à la forme impersonnelle (verbes dont le sujet est il, pronom indéfini comme dans il pleut, il m'arrive de...) sont inva¬riables : Les incendies qu'il y a eu l'an dernier ont tout détruit. - se parler, se plaire, se ressembler, se rire de, se succéder... n'ont jamais de complément d'objet direct ; leur participe passé est invariable : Les années se sont succédé. - les participes passés dû, cru, pu, voulu sont invariables lorsqu'ils ont pour complément d'objet direct un infinitif sous-entendu : Je n'ai pas fait tous les efforts que j'aurais dû. (sous-entendu : dû faire). Difficultés particulières relatives à la terminaison du participe passé • Les participes passés qui s'achèvent par le son i ont une terminaison en i pour les verbes du deuxième groupe et en is ou it pour ceux du troisième groupe. • Les participes passés des verbes du troisième groupe qui s'achèvent par le son u se terminent par la lettre u sauf inclure (inclus). • De façon générale, pour déterminer, au masculin, l'orthographe des participes passés qui pourraient comporter une consonne muette terminale, on peut les mettre mentalement au féminin : un exercice fini, un exercice appris, un devoir écrit, une leçon finie, une leçon apprise, une lettre écrite.
  • Le pluriel des noms et des adjectifs Facile - 29 questions - 9 hits - Meilleur score : 12/20 par Sonia

  • Les règles relatives au pluriel présentent quelques particularités qui sont souvent testées par des Q. C.M. et que nous vous rappelons ci-dessous.
  • Les adjectifs numéraux Facile - 8 questions - 13 hits - Meilleur score : 3/20 par Inoussa

  • Les adjectifs numéraux sont ceux qui expriment une idée : - de nombre : ce sont les adjectifs numéraux cardinaux (exemple : un, deux, trois, quatre...), - ou de rang : ce sont les adjectifs numéraux ordinaux (exemple : les premiers hommes ; dixièmes dans les trois dixièmes). Les adjectifs numéraux cardinaux sont invariables : quatre, huit... sauf un (qui fait une au féminin) ainsi que vingt et cent quand ils désignent des vingtaines et des centaines entières. Autrement dit, vingt et cent ne s'accordent pas s'ils sont suivis d'un autre adjectif cardinal : quatre-vingts, quatre-vingt-deux, trois cents francs, trois cent quatre-vingts francs. Mille, adjectif numéral ou nom désignant un nombre est toujours invariable des mille et des cents. Mais millier, million, billion, trillion et milliard, qui sont des noms, prennent un s au pluriel. Enfin, les adjectifs numéraux ordinaux s'accordent. Remarque : il est d'usage, dans l'écriture d'un nombre, de mettre un trait d'union entre les unités et les dizaines, sauf si elles sont reliées par et : vingt-six, vingt et un. La suppression de ce trait d'union est toutefois tolérée.
  • Les unités de mesure Facile - 22 questions - 2 hits

  • LITTÉRATURE Facile - 30 questions - 1 hits - Meilleur score : 7/20 par Eb

  • LITTÉRATURE ET ARTS (29 QCM) Facile - 39 questions - 5 hits - Meilleur score : 8/20 par Eb

  • Les questions les plus fréquentes sont : - donner l'auteur d'un livre, d'un tableau ou le réalisateur d'un film (révisez dans des mémentos et tenez-vous informé de l'actualité : commémorations concernant certains auteurs l'année où vous passez le concours ...), - à l'inverse, retrouver les oeuvres d'un auteur, ou des personnages issus de leurs oeuvres, - placer dans l'ordre chronologique de leur naissance des auteurs ou des artistes, - attribuer aux artistes leur spécialité respective (sculpture, peinture, musique, cinéma ...).
  • Logique Facile - 16 questions - 590 hits

  • Les conditions de l'épreuve L'épreuve des tests psychotechniques dure 1 h 30. Elle est notée sur 20 points, et une note inférieure à 7 sur 20 est éliminatoire. Cette épreuve a pour objet d'évaluer les capacités suivantes du candidat : - observation et attention ; - aptitude numérique ; -aptitude verbale; -organisation ; -raisonnement logique. Les exigences du jury Ce sont avant tout des exigences de temps : les épreuves sont chronométrées. Nous vous proposons dans cet ouvrage les différents types de tests que vous pourrez rencontrer dans cette épreuve. Vous devez vous conformer précisément aux instructions et ne pas tourner la page avant d'en avoir reçu l'ordre de l'examinateur. Lisez très attentivement les consignes du test et assurez-vous que vous avez bien compris ce que l'on attend de vous. Le jury vous pardonnera davantage de n'avoir pas terminé de répondre que d'avoir mal compris la question. Appliquez-vous à travailler avec exactitude. Les instruments de travail - Cet ouvrage : nous vous présentons des exemples de tests identiques à ceux proposés au concours, avec leurs corrigés. -Pour approfondir l'approche de ces épreuves, vous pouvez vous reporter à l'ouvrage suivant : V. Sibler, Préparation méthodique aux tests psychotechniques, Paris, Lamarre, 2001. - Pour mieux comprendre les principes des tests psychotechniques, vous pouvez lire aussi: J. Rembert, Tests psychotechniques, Paris, Lamarre, 2001. A. Combres, 1 000 tests psychotechniques corrigés, Paris, Lamarre, 2003. A. Combres, Tests psychotechniques raisonnement numérique logique, Paris, Lamarre, 2003. Le jour de l'épreuve Les tests psychotechniques effraient souvent les candidats car ils ne les connaissent pas. Ce ne sera pas votre cas. Vous pourrez donc aborder cette épreuve sans inquiétude, muni de votre crayon à papier et de votre gomme, et cocher les bonnes réponses dans les cases prévues à cet effet. Votre montre vous sera d'une aide précieuse. Comme pour l'épreuve de culture générale, ne vous affolez pas, la réussite à cette épreuve dépend essentiellement de votre calme et de votre concentration.
  • LOGIQUE (31 QCM) Facile - 31 questions - 26 hits - Meilleur score : 6/20 par Cécile

  • Des Q.C.M. de logique sont posés aux épreuves d'admissibilité des différents concours, sauf celui d'Agent de constatation des impôts. Il s'agit de séries à compléter, épreuves qui sont couramment utilisées aussi par les entreprises pour le recrutement. Nous vous proposons quelques exercices qui ont été présentés aux concours.
  • LOGIQUE (5 QCM) Facile - 5 questions - 16 hits - Meilleur score : 4/20 par Bella

  • Pour le concours d'Agent de constatation des douanes, une des épreuves d'admissibilité est une épreuve de logique. Elle comporte : - des séries à compléter, comme ci-dessus, - des petits problèmes Mathématiques , - des phrases à ordonner dans un ordre logique , - et enfin des problèmes de logique dont voici quelques exemples :
  • Logique numérique: Racines carrées Facile - 6 questions - 6 hits

  • Mathématiques - Agent de la fonction publique et territoriale Facile - 47 questions - 1 hits

  • MONNAIE, INTÉRÊTS ET CHANGES (mathématiques traditionnelles) Facile - 15 questions - 4 hits - Meilleur score : 1/20 par Emilienne

  • ORDRE ET OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES (mathématiques traditionnelles) Facile - 15 questions - 8 hits

  • ÉCRITURES LITTÉRALES Des lettres peuvent être utilisées pour représenter des nombres dont la valeur n'est pas précisée au moment où la phrase est écrite ; cela présente l'intérêt de remplacer une phrase longue par une formule. Par exemple, la phrase : «La somme de deux nombres est indépendante de leur ordre» se traduit par la for¬mule : a + b = b + a étant sous-entendu (ou parfois étant écrit en toutes lettres): «quels que soient les nombres a et b ».
  • ORTHOGRAPHE (38 QCM) Facile - 38 questions - 13 hits - Meilleur score : 6/20 par Martine

  • Nous avons sélectionné les thèmes récurrents dans les épreuves des différents concours traités. Après de brefs rappels de cours sur les difficultés les plus fréquentes, nous proposons une sélection de Q.C.M. issus d'annales récentes de ces concours.
  • Paronymes et pléonasmes (5 QCM) Facile - 5 questions - 14 hits

  • Les paronymes Certains mots présentent une ressemblance sans avoir le même sens, et il est fréquent d'utiliser par erreur l'un pour l'autre. On les appelle des paronymes. Exemple : il ne faut pas parler de la conjecture économique mais de la conjoncture économique. Les exemples les plus classiques (infraction/effraction, illusion/allusion, induire/enduire...) sont présentes dans les exercices ci-dessous. Les Un pléonasme est une expression dont deux termes différents contiennent le même sens. Cela peut être une figure de style : Je l'ai vu, dis-je, de mes propres yeux vu. (Molière). Mais c'est le plus souvent une faute de langage. Ainsi, on évitera soigneusement les expressions : monter en haut, descendre en bas, reculer en arrière, préparer d'avance, prévoir avant, suivre derrière, s'entraider mutuellement, se réunir ensemble.
  • Pourcentages et coefficients de propor-tionnalité, Taux d'intéréts, T.V.A. Facile - 24 questions - 8 hits - Meilleur score : 8/20 par Emilienne

  • Problèmes, révisions Facile - 13 questions - 1 hits

  • QCM : GEOGRAPHIE HUMAINE ET ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE Facile - 30 questions - 1 hits - Meilleur score : 11/20 par Eb

  • Quelques fautes classiques... Facile - 13 questions - 11 hits - Meilleur score : 8/20 par Martine

  • Dans cette partie, nous évoquons, principalement à l'aide d'exemples tirés les Q.C.M., quelques fautes commises fréquemment. Certaines règles sont cependant rappelées. Participe présent ou adjectif verbal Il faut bien distinguer le participe présent et l'adjectif verbal issus d'un même verbe : 1. Ils ne s'accordent pas de la même façon 2. Ils n'ont pas toujours la même orthographe. 1. Le participe présent est invariable : il marque une action. Il peut avoir un complément (auquel cas aucune confusion avec l'adjectif n'est possible). Amusant les parents, les grimaces du clown inquiétaient les enfants. Au contraire, l'adjectif marque un état et s'accorde. Les grimaces amusantes du clown inquiétaient les enfants. 2. Le participe présent et l'adjectif verbal n'ont pas toujours la même orthographe. Exemples : Participe présent Adjectif Participe présent Adjectif adhérant adhérent fatiguant fatigant coïncidant coïncident influant influent communiquant communicant intriguant intrigant convainquant convaincant naviguant navigant convergeant convergent négligeant négligent différant différent précédant précédent équivalant équivalent provoquant provocant excellant excellent violant violent L'adverbe formé avec l'adjectif Adjectif en ent : l'adverbe s'écrit emment. Négligent, négligemment. Adjectif en ant : l'adverbe s'écrit amment. Constant, constamment. Ci-joint Ci-joint est invariable quand il est placé avant le nom et s'accorde quand il est placé après : ci-joint les documents, les feuilles ci-jointes.
  • Questionnaire de connaissances générales Facile - 22 questions - 161 hits

  • Questionnaire de français Facile - 18 questions - 58 hits



  • Dissertations de philosophie © 2007 Qcm de culture générale.com - Tous droits réservés.

    Site de QCM de culture générale et tests psychotechniques pour tous les concours de la Fonction publique
     Maths  Philosophie  Littérature  QCM de culture générale  Histoire  Géographie  Droit